Sign in

[🎙Des news de nos alumnis] Pierre Laburthe, co-fondateur de Logora

âœđŸ» Propos recueillis par Claire Caminati, Responsable Communication Startup Palace

AprĂšs Geoffrey Berthon, co-fondateur de Qwarry, on continue notre sĂ©rie d’interviews et on vous (re)prĂ©sente aujourd’hui Pierre Laburthe, co-fondateur de la startup Logora, une autre pĂ©pite passĂ©e par le programme OFF7.

🗣 Qui es-tu ?

Bonjour, je suis Pierre Laburthe, co-fondateur de Logora.

AprĂšs une expĂ©rience en intelligence artificielle Ă  IBM, cĂŽtĂ© Watson, Henry (NDLR, cofondateur de logora => Henry Boisgibault) m’a proposĂ© d’associer nos compĂ©tences techniques pour amĂ©liorer la qualitĂ© du dĂ©bat en ligne.

Logora est née en avril 2019.

🗣 Concrùtement comment ça fonctionne et à qui ça s’adresse ?

Logora est un espace de dĂ©bat qui s’intĂšgre aux sites d’actualitĂ©. Nous travaillons dĂ©jĂ  avec plusieurs rĂ©fĂ©rences : Capital, Gala, Femme Actuelle, Business Insider, Ouest-France, La Voix Du Nord.

Nous permettons aux médias de mettre en avant des débats de qualité. Notre format récompense les contributions travaillées, structurées et sourcées.

Il existe des Ă  cĂŽtĂ© trĂšs positifs pour nos partenaires
notamment la crĂ©ation d’une communautĂ© inscrite sur leur site. Parce que pour pouvoir participer aux dĂ©bats, les gens doivent s’inscrire au titre de presse. Ce sont des donnĂ©es qui appartiennent aux mĂ©dias directement. Nous leur donnons les moyens de gĂ©nĂ©rer une activitĂ© dont ils sont propriĂ©taires.

Sur les 6 derniers mois par exemple, nous avons généré 130 000 inscriptions sur les sites de nos différents clients. Pas mal non ?

Une question dĂ©bat est posĂ©e directement par la rĂ©daction en pied d’article, lĂ  oĂč l’on pourrait attendre un espace de commentaires. Elle amĂšne Ă  un espace de dĂ©bat dĂ©diĂ©, oĂč l’on retrouve l’ensemble des dĂ©bats lancĂ©s par la rĂ©daction. L’espace de dĂ©bat, reprĂ©sente de nouvelles pages pour le site donc une opportunitĂ© d’indexation pour ces nouveaux sujets et une source de revenus publicitaires supplĂ©mentaires.

Chaque partenaire a accĂšs Ă  un tableau de bord pour visualiser l’activitĂ© de son espace et crĂ©er des dĂ©bats facilement. Les journalistes peuvent ainsi crĂ©er facilement un dĂ©bat et l’associer Ă  un article en particulier ou Ă  une catĂ©gorie d’articles. Ainsi, n dĂ©bat sur le coronavirus peut par exemple s’afficher sur des milliers d’articles liĂ©s Ă  ce sujet. En quelques clics, l’espace de dĂ©bat s’anime et convainc des milliers de lecteurs de s’inscrire.

🗣 Comment travailles-tu concrĂštement avec les mĂ©dias ? Tu proposes aux mĂ©dias la plateforme et aprĂšs ils sont parfaitement autonomes sur la gestion de leurs espaces ou
?

Les journalistes lancent eux-mĂȘmes les sujets de dĂ©bat. Mais depuis quelques mois, nous avons dĂ©veloppĂ© un module de suggestions de dĂ©bats pour soumettre nos idĂ©es aux rĂ©dactions directement.

Avec Ouest-France par exemple, nous proposons une revue de dĂ©bat hebdomadaire, Ă  la maniĂšre d’une revue de presse. Nous proposons des dĂ©bats autour de l’actualitĂ© du moment et ils valident ou non nos suggestions en fonction de leur stratĂ©gie Ă©ditoriale.

🗣 Quelle est finalement la valeur ajoutĂ©e de Logora pour un mĂ©dia, en dehors du fait d’animer sa communautĂ© ?

Logora facilite la crĂ©ation d’une communautĂ© autour du contenu publiĂ© par un mĂ©dia. C’est aussi un nouvel espace permettant au titre d’augmenter ses revenus publicitaires, et possibilitĂ© d’indexer ces pages qui sont trĂšs bien rĂ©fĂ©rencĂ©es car riches en contenus.

Logora permet par ailleurs Ă  un mĂ©dia de gĂ©nĂ©rer des inscrits, des revenus publicitaires et un outil de rĂ©fĂ©rencement intĂ©ressant. Mais Logora offre aussi et surtout aux mĂ©dias une nouvelle maniĂšre de construire l’information avec son lectorat.

🗣 Qui sont vos clients aujourd’hui ? Et combien en avez-vous ?

Notre solution s’adresse aux titres de presse.

En termes d’audience, nous couvrirons un tiers du marchĂ© de la presse en France en juillet 2021.

🗣 Comment faites-vous pour faire parler de la solution Logora autour de vous aujourd’hui ?

On va chercher les clients
avec les dents. On appelle les gens, on fait des mailings
c’est comme ça qu’on fait bouger les lignes.

La chance qu’on a aujourd’hui c’est qu’en France, on commence doucement Ă  avoir des demandes entrantes de titres qui veulent pouvoir dĂ©ployer notre solution. Ce matin par exemple, on a Ă©tĂ© contactĂ©s par un mĂ©dia belge.

On se prépare à recommencer de zéro pour aller convaincre des médias anglophones.

🗣 Pourquoi avoir postulĂ© Ă  OFF7 ?

On est encore jeunes, on a beaucoup Ă  apprendre. D’ailleurs, on a Ă©tĂ© trĂšs agrĂ©ablement surpris de la qualitĂ© de l’accompagnement, vraiment.

Quand on travaille avec un grand groupe, ça peut ĂȘtre compliquĂ© pour un prestataire de comprendre ce qu’il se passe vraiment de l’autre cĂŽtĂ©. OFF7, nous a vraiment permis de comprendre les exigences mĂ©tiers de chaque aspect de l’entreprise et de faire Ă©voluer notre offre selon leurs exigences.

🗣 Que recherchais-tu en particulier Ă  l’époque ?

On recherchait avant tout un accompagnement global.

Avec mon associĂ© Henry, nous ne sommes pas experts du milieu des mĂ©dias. Avoir des experts mĂ©tiers qui nous disent concrĂštement ce qu’ils attendent, c’est vraiment prĂ©cieux pour nous.

Quand on a commencĂ© avec OFF7, les pages n’étaient pas rĂ©fĂ©rencĂ©es. Avec Ouest-France, on a rapidement compris que c’était un enjeu
du coup, on a dĂ©cidĂ© de faire Ă©voluer le produit.

Sans OFF7, peut-ĂȘtre qu’on l’aurait fait, mais plus tard !

🗣 Que retiens-tu de ton accĂ©lĂ©ration ?

J’ai beaucoup aimĂ© la disponibilitĂ© de Mathieu (Le Gac), notre startup manager.

MĂȘme si il est trĂšs occupĂ©, il rĂ©pond toujours dans la journĂ©e. Et ça, c’est vraiment puissant. Il nous a apportĂ© un vrai accompagnement.

🗣 Qu’est ce qui fait la force de OFF7 selon toi ?

Les gens passionnés qui derriÚre ce programme !

🗣 L’idĂ©e derriĂšre OFF7 est de favoriser les synergies entre des startups innovantes dans l’univers des mĂ©dias et le groupe Ouest-France : comment travailles-tu aujourd’hui avec Ouest-France ?

On est en train de devenir le partenaire contributif numĂ©ro 1 de Ouest-France, et ça, c’était clairement l’objectif. Donc on est trĂšs contents !

🗣 Pourquoi penses-tu que Logora a Ă©tĂ© retenue pour faire partie du programme OFF7 ?

Quand on rencontre des mĂ©dias et quand on leur dit qu’on va donner la parole Ă  leurs lecteurs et que ça va ĂȘtre qualitatif, il y a forcĂ©ment un intĂ©rĂȘt de leur part.

Les mĂ©dias ont besoin aujourd’hui de redĂ©finir la relation journalistes-lecteurs et aussi de crĂ©er de l’information autrement. Avec Logora, on montre que c’est possible, donc forcĂ©ment, ça donne envie de tester. Et Ouest-France a voulu tester. 😃

🗣 Comment s’est dĂ©veloppĂ©e la startup depuis la fin de l’accĂ©lĂ©ration ?

On a connu une accĂ©lĂ©ration du nombre de RDV clients non nĂ©gligeables. On bĂ©nĂ©ficie clairement d’une plus grande visibilitĂ© aujourd’hui et le produit Ă©volue rapidement.

L’élection de 2022 va nous servir de tremplin aussi. On se tient prĂȘts !

🗣 Quelles sont les prochaines grosses actualitĂ©s de Logora ?

On dĂ©ploie d’ici mi avril une version de Logora intĂ©grable sur les applications mobiles des sites de presse.

Ah aussi, un de nos objectifs pour les prochains mois est d’exporter Logora Ă  l’international, notamment au Royaume-Uni
 Les plus gros mĂ©dias sont lĂ -bas
et on est ambitieux ! 🚀

đŸ‘‰đŸ» Pour suivre les actualitĂ©s de Logora, rdv sur le site, sur Facebook, LinkedIn ou Twitter.

đŸ‘‰đŸ»Pour suivre Pierre sur LinkedIn.

OFF7 est l’accĂ©lĂ©rateur de startups du groupe Ouest-France, spĂ©cialement pensĂ© pour favoriser la cocrĂ©ation entre le Groupe et des startups innovantes.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store